En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites sur le site, améliorer votre expérience sur ce site, permettre de la publicité ciblée, mémoriser les recettes, articles, produits vus. Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien . Pour paramétrer les cookies .

Cookies manager

Passendale,
la passion de chez nous

« PASSENDALE, NOTRE FROMAGE »

Tout comme le village du même nom, la fromagerie de Passendale a une histoire remarquable. Pendant la Première Guerre mondiale, la famille Donck s’est réfugiée en Normandie. Là-bas, ils ont appris l’art de la fabrication du fromage. Une fois les Allemands partis, les Donck reviennent en Belgique et c’est là que débute l’histoire du fromage de Passendale. En 1932, la famille commence à vendre son fromage artisanal fabriqué avec le lait de ses voisins.

Son goût unique conquiert vite le coeur des habitants de Passendale et des environs. La boule de fromage commence alors à rouler rapidement ! En 1978, le fromage tel que nous le connaissons aujourd’hui est créé : avec des petits trous, une forme unique et une croûte comestible. Passendale devient une valeur sûre pour les fins gourmets et gagne même de prestigieux concours de fromages à de multiples reprises ! Tout le monde voulait en manger. Aujourd’hui encore, Passendale plaît toujours autant aux Belges.

« IL FAUT LAISSER LE TEMPS AU TEMPS »

La fabrication de ce fromage spécial continue à se faire dans le respect d’une tradition presque centenaire. Le lait soigneusement sélectionné de vaches belges est à la base de ce goût inimitable. Ce qui différencie Passendale, c’est son procédé unique de séparation du caillé et du petit-lait que les maîtres fromagers font avec un torchon. Cela permet de donner au fromage sa forme unique ainsi que ses petits trous.

Après une journée entière d’égouttage, le fromage obtient la fermeté et la forme parfaite. Il est ensuite plongé dans un bain de sel qui lui donne plus de saveur et assure une plus longue durée de conservation. Le fromage est ensuite lavé avec des cultures de moisissures qui lui donnent sa croûte comestible. Le fromage est alors affiné dans une cave où les maîtres fromagers le dorlotent et laissent la nature suivre son cours. Après 4 semaines de maturation, la boule de Passendale est prête. Aucun arôme, saveur ou conservateur supplémentaire n’est ajouté.

Comme vous pouvez le constater, ce métier demande beaucoup de patience, de savoir-faire et de temps. Pour reprendre les paroles de Hans, le maître fromager de Passendale : « Il faut laisser le temps au temps, on ne peut rien forcer. »

« LA FABRICATION DU FROMAGE DOIT ÊTRE UNE PASSION »

À chaque bouchée onctueuse, vous goûtez la passion et l’amour des fromagers. Cet art demande une longue pratique. Les fromagers de Passendale apprennent intarissablement avant de devenir de véritables maîtres expérimentés. Les jeunes doivent apprendre les valeurs ancestrales de Passendale afin de pouvoir contrôler l’ensemble du processus. Cette étroite et intense collaboration crée un sentiment de proximité familiale.

Une passion qui ne s’arrête pas après les heures de travail. Même chez eux, ils restent attentifs à la nature et au moment propice pour que les vaches retournent dans les prés après l’hiver passé à l’étable. Ils savent que cela aura une grande influence sur la composition du lait et le processus de fabrication du fromage. C’est clairement une passion qui les anime bien au-delà de la fromagerie. Un des fromagers affirme d’ailleurs : « La fabrication du fromage doit être une passion . » C’est cet amour pour le fromage qui rend Passendale si délicieusement doux et unique.

Marnik et Davy mangent la tartine Passendale

« CÉLÈBRE À PASSENDALE »

En plus de maîtres fromagers dévoués, le village de Passendale compte également de nombreux habitants passionnés. Nous avons d’ailleurs voulu souligner cette passion dans notre nouveau spot TV qui suit deux habitants de la région : Davy et Marnik. Le boulanger Davy s’occupe de la boulangerie Moeyaert. Une véritable institution locale installée à Passendale depuis trois générations. Chez lui aussi, la passion se goûte à chaque tranche de pain. Marnik travaille à la fromagerie Passendale depuis 40 ans, tout comme son père avant lui. Tout petit, il a participé à la célèbre procession du fromage en tenant la main de son père. Il a l’amour de la fabrication du fromage dans le sang et le partage volontiers avec vous !

A la une